Assemblée nationale : le MLC aligne Jacques Lungwana comme rapporteur adjoint

Les députés nationaux ont voté Jacques Lungwana du Mouvement pour la Libération du Congo, MLC, au poste de rapporteur adjoint du bureau définitif de la chambre basse du parlement, jeudi 22 novembre.

Il s’est démarqué de ses deux adversaires avec 211 voix sur 406 députés votant, battant ainsi, à ce poste, Pétillon Mundia (107 voix) du MS/G7 et Fabrice Puela (86 voix) du MLC/ADN. Le Porte-parole de Moise Katumbi, Chérubin Okende (AMK et Alliés) avait retiré sa candidature avant d’appeler à voter pour Pétillon Mundia. Son installation officielle est intervenue le même jeudi  21 novembre 2019.

Pour le député Christian Mwando du groupe parlementaire MS/G7, qui a réagi après l’élection de Jacques Lungwana comme rapporteur adjoint du bureau de la chambre basse du parlement. Il pense que ce sont les députés du FCC majoritaires à l’Assemblée nationale qui ont permis cette élection : « Il y avait trois candidats qui étaient restés en lice, il a eu plus des voix exprimées. Donc, il est tout à fait normal qu’il soit proclamé élu rapporteur adjoint. Je suis un démocrate, je m’incline devant le résultat du vote et le félicite pour ça. Nous allons travailler ensemble. Notre groupe parlementaire avait un candidat, mais nous ne sommes pas majoritaires. Globalement, ce sont les électeurs du FCC qui ont fait la différence. »

Le MLC satisfait

Le président du groupe parlementaire du MLC-ADN, Alexis Lenga, se réjouit de cette élection d’un de ses collègues et membres du parti, l’honorable Jacques Lungwana et pense que c’est une récompense pour ce parti avec ce poste car il s’était présenté seul aux élections de 2018 comme parti et non plateforme : « Le combat de ce jour est un combat démocratique qui a amené un des membres du MLC au bureau de l’Assemblée Nationale. Le MLC était allé aux élections de 2018 seul comme parti et non comme plateforme. C’est comme ça que la plupart de nos collègues ont estimé que le MLC doit être représenté dans les organes de l’AN et, plus précisément, au bureau. Le choix est porté sur le MLC et nous en réjouir. »

Le nouveau rapporteur adjoint s’est dit très déterminé à travailler pour la nation toute entière et pour une couleur politique et son installation officielle dans près carré de Mabunda est une occasion pour l’opposition de suivre de près ce qui se passe dans les  coulisses dont l’opposition n’avait pas la primeur.

Jacques Kalokola

Leave a Reply

Your email address will not be published.