Julien Paluku interdit toute interférence politique au FPI

Le ministre d’Etat et ministre de l’Industrie, Julien Paluku, vient d’initier une série de sensibilisation sur la politique industrielle de la République Démocratique du Congo. C’est ce qu’il a fait savoir aux journalistes ce jeudi17 octobre 2019 à Kinshasa.

Le numéro un de l’industrie a condamné toute interférence politique dans le fonctionnement du Fond de Promotion de l’Industrie, FPI : « Il ne doit s’agir en aucun cas des crédits de caractère politique. Toute interférence politique de nature à dévier les interventions du FPI de son mandat tel que décliné dans le décret numéro 09/64 du 03 décembre 2019 fixant les statuts d’un établissement public dénommé Fonds de Promotion de l’Industrie, FPI, est proscrite. »

Il a rappelé aussi que le taux d’intérêt commun est fixé au minimum à 6% pour les entreprises et 4% pour les jeunes entrepreneurs : « En raison de leur caractère promotionnel, le financement du FPI destiné à l’investissement seront désormais accordés à un taux d’intérêt maximum de 6% pour toutes les entreprises. Spécifiquement pour les projets d’entreprises des jeunes et des femmes entrepreneurs seront financés à 4%.

Le ministre Julien Paluku, a en plus, pris l’engagement de finaliser le document de cette politique industrielle et de le faire valider au conseil des ministres pour son mise en œuvre.

Ceci prouve à suffisance que l’actuel ministre a des ambitions très grandes pour l’industrialisation de la RDC et le financement des congolais qui s’engagent sur ce chemin.

Jacques Kalokola

Leave a Reply

Your email address will not be published.