Le docteur Muyembe annonce un nouveau vaccin contre Ebola

Le professeur Jean Jacques Muyembe poursuit sa croisade contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, en annonçant l’arrivée d’un nouveau vaccin, dénommé Johnson and Johnson, qui va contribuer à atténuer la transmission de la pandémie qui met à genou la partie est du Congo.

L’annonce a été faite lundi 07 octobre dernier. Selon le virologue Muyembe Tamfum, ce deuxième vaccin Johnson and Johnson sera mis en place au mois de novembre pour une prophylaxie contre l’épidémie d’Ebola. Il sera d’abord testé chez les commerçants qui font les navettes entre le Congo et le Rwanda. Les femmes enceintes et les personnes victimes de l’hypertension vont aussi profiter du vaccin : 

« Ce vaccin Johnson and Johnson vous protège contre les autres types du virus Ebola, notamment Soudan et Bundibudyo. Ce vaccin a un double avantage, ce qu’il contient les antigènes des autres virus. Parce que rvSV-ZEBOV ne protège que contre le virus Ebola Zaire. Chez nous principalement, circule Ebola Bundibudyo. Par exemple, l’épidémie de Isiro en 2012 était causée par la souche Ebola Bundibudyo », a déclaré à la presse le Directeur général de l’INRB, le professeur Muyembe.

A noter que ce vaccin est conçu par la firme Jansen pharmaceutica, une compagnie belge succursale de Johnson and Johnson, qui siège à Beerse dans la province d’Anvers, royaume de Belgique.

A cette date, l’unique vaccin utilisé est le rvSV-ZEBOV, produit par l’industrie pharmaceutique Meck, après consentement du Comité d’Ethique, dans sa décision du 20 mai 2018.

Depuis l’apparition de l’épidémie, le cumul des cas s’est élevé de 3.205, dont 3.091 et 144 éventuels au total, il y a eu 2.141 décès (2028 certifiés et 144 supposés) et 1.006 personnes guéries.

Barca Horly Fibilulu 

Leave a Reply

Your email address will not be published.