Simaro a rejoint Franco

Lutumba Simaro Masiya a rejoint Franco Luambo Makiadi dans l’au-delà. L’auteur-compositeur et guitariste de talent, mort à Paris le 30 mars 2019 à 81 ans, a été inhumé dimanche 5 mai 2019 à la nécropole Entre terre et ciel, dans la commune de la Nsele.

Le Congo tout entier a rendu hommage à cet artiste aux tubes à succès, ancien compagnon de Franco Luambo Makiadi, dans l’orchestre Tout Puissant OK Jazz.

Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, le Premier ministre, la présidente de l’Assemblée nationale, le président du bureau provisoire du Sénat, les chefs de différentes institutions ont pris part à la cérémonie d’hommage retransmise à la télévision publique (RTNC).

Le président Félix tshisekedi dépose une couronne de fleurs devant le cercueil de Lutumba

Au nom de sa famille, l’une de ses petites-filles, a présenté Lutumba comme « un homme heureux, honnête, sage et courageux qui a pu édifier les esprits par ses mots et par sa plume ».

« Pour nous sa famille, nous avons une grande admiration pour notre grand-père, pour cet homme qui a lutté pour ses idéaux et qui s’est battu pour que sa famille ne manque de rien. Il a comblé notre grand-mère de bonheur, il a toujours été présent pour sa famille, malgré une vie professionnelle physiquement dure. Et nous petits-enfants, nous avons tellement reçu d’amour et d’attention de lui, qu’il est difficile d’imaginer notre vie sans lui », a-t-elle déclaré.

Virtuose de la guitare, et certainement un des meilleurs compositeurs de la rumba congolaise, Simaro a tiré sa révérence mettant fin à 63 ans de carrière artistique fructueuse.

Honoré de son vivant…

En 2018, il avait demandé et obtenu des pouvoirs publics des hommages nationaux pour toute son œuvre, préférant que ses mérites soient reconnus de son vivant. D’autres musiciens tels Koffi Olomide et Félix Wasekwa n’ont pas attendu sa disparition pour lui rendre hommage. Koffi l’avait ainsi honoré dans une série de concerts dénommé « Koffi chante Lutumba », tandis que azekwa lui a dédié une chanson dans laquelle le défunt joue de la guitare et chante. Contre toute attente, Lutumba n’a jamais placé sa voix sur une seule de ses chansons. Mais il aura contribué à faire éclore ou à porter haut les talents des chanteurs comme Sam Mangwana, Carlito Lassa, Djo Mpoyi, Malage de Lugendo…qui ont tous interprété avec maestria ses compositions.

Comme il l’avait suggéré dans une de ses œuvres,pour rendre honneur à ce poète et moraliste congolais, un buste a été érigé au croisement des avenues libération et Nyangwe dans la commune de Lingwala.

En décembre 2015, Lutumba a fait partie d’environ 90 opérateurs culturels dont artistes musiciens, plasticiens, comédiens, écrivains et autres de la RDC qui avaient été décorés de médailles du mérite des arts, science et lettres par Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale à l’époque, au nom du président de la République, grand chancelier des ordres nationaux. Lutumba Ndomandueno Simaro a été élevé au grade de Commandeur.

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.