Hôtel de Ville Kinshasa

La bataille pour les gouvernorats des provinces vient d’être lancée par la CENI depuis samedi 06 avril 2019, dans toutes les assemblées provinciales de la République Démocratique du Congo.

Cette campagne de trois jours permettra aux candidats gouverneurs de séduire les grands électeurs ceux-là même qui ont été accusés de corruption lors des élections sénatoriales de corruption. Mais, il n’y aura certainement pas de surprises, le FCC avec son trop plein d’élus dans les assemblées provinciales raflera sans coup férir le gros lot.

L’ombre de la corruption omni présente…

Toute fois, l’ombre de la corruption continue de planer sur ce scrutin et plus d’un pense que ne sera élu gouverneur que celui qui déboursera plus de billets verts. Aux dernières nouvelles, le montant du geste de la honte serait même revu à la hausse, soit plus de 50.000 $US. Ceci est consécutif au non aboutissement des enquêtes initiées par le Chef de l’Etat et dont les résultats préliminaires que lui avait présentés le Procureur Général de la République près la Cour de Cassation n’étaient pas probants.

A l’assemblée Provinciale de Kinshasa où 9 candidats sont en lice, aucun n’a fait son apparition  ce weekend- end  sur l’avenue Colonel Ebeya, sauf leurs partisans qui louaient les prouesses de ces derniers, qui seront départagés le mercredi 10 avril prochain par 48 députés provinciaux au vu et au su de tout le monde. La session électorale sera ouverte au public pour question de transparence, a précisé Junior Nembalemba, le rapporteur de cette institution.

Duel au couteau au Tanganyika…

Qu’à cela ne tienne, le FCC avec sa majorité écrasante des députés part favori pour ces scrutins dans les 26 provinces où l’UDPS du chef de l’Etat n’a pu placer que 17 candidats.

Arrivée à Kalemie de Christian Mwando, candidat Gouverrneur du Tanganyika

Parmi les duels au couteau très attendus, il y a celui de la province du Tanganyika, où Christian Mwando fera face à Zoé Kabila, tandis qu’à Kinshasa, pour succéder à André Kimbuta, on compte Laurent Batumona, Gentiny Ngobila, Magloire Kabemba, Déo Kasongo, et Gérard Mulumba, à Tshopo Eve Bazaiba du Mlc est de la partie pour le gouvernorat de l’ex province Orientale, Richard Muyej Au Lualaba, Lambert Mende au Sankuru…

Jacques Kalokola.

Leave a Reply

Your email address will not be published.