Bureau d'âge du Sénat

De graves accusations de détournement de fonds pèsent sur l’ancien bureau du Sénat congolais. Face à ces soupçons, le Ministre d’État, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba, a ordonné l’ouverture d’une enquête « en urgence ».

L’Inspection Générale des Finances et la Police Judiciaire des Parquets mobilisées

Le ministre Mutamba a confié cette mission à l’Inspecteur Général de la Police Judiciaire des Parquets, qui devra mener l’enquête en collaboration avec l’Inspection Générale des Finances (IGF). L’objectif est de faire la lumière sur ces allégations de malversation financière et d’établir les responsabilités des personnes impliquées.

Des accusations de détournement d’émoluments

Les soupçons portent sur le détournement des émoluments de mai 2024 de tous les sénateurs et membres du bureau sortant. Selon une correspondance du deuxième vice-président du bureau sortant, Sanguma Mossai, adressée à l’IGF, le montant détourné s’élèverait à 8 092 000 000 francs congolais, soit environ 2 839 298 USD.

Image d’illustration : Le sénateur Sanguma Mossai et la sénatrice Nathalie Bulansung

Des versions contradictoires

Le bureau d’âge du Sénat, dirigé par Sanguma Mossai après le départ de Bahati Lukwebo et avant l’installation du bureau définitif, avait saisi l’IGF pour dénoncer cette malversation. Cependant, le bureau d’âge du Sénat conteste ces accusations, affirmant que le bureau sortant n’a laissé que 0 dollar en trésorerie au 16 mai 2024.

La justice devra faire la lumière

Face à ces versions contradictoires, il revient désormais à la justice et aux services compétents de mener une enquête approfondie pour établir les faits et identifier les responsables de ce détournement présumé de fonds publics.

Un signal fort dans la lutte contre la corruption

L’ouverture de cette enquête est un signal fort de la volonté du gouvernement congolais de lutter contre la corruption. Il est important que la justice effectue son travail de manière indépendante et impartiale afin que les auteurs de ce détournement présumé soient sanctionnés de manière exemplaire. Lire aussi : Le Sénat met en place sa commission spéciale pour le règlement intérieur – Infocongo

Lire :  Mai-Ndombe : le Gouverneur Paul Mputu débarqué

Laisser une réponse