FARDC tracasseries

Le gouverneur de la province du Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa, a déploré, mercredi 17 janvier, la terreur semée par un groupe des militaires dans le village Wadimbisa dont est originaire Corneille Nangaa, initiateur de l’Alliance du Fleuve Congo (AFC), un nouveau mouvement rebelle. 

Selon le gouverneur, ces militaires avec un général à leur tête terrorisent les autochtones sous prétexte de rechercher des armes dans ce village. 

Il affirme qu’après lui avoir présenté leurs civilités, les membres de cette délégation militaire ont disparu dans la nature pour être signalés après dans ce village. 

L’autorité provinciale du Haut-Uélé s’inquiète de ce que ses multiples appels aux autorités de Kinshasa pour clarifier la mission de cette délégation ainsi que l’attitude qu’il doit adopter sont restés sans succès. 

Pour sa part, le service de communication des FARDC contacté par Radio Okapi dit ne pas être au courant de cette situation. 

Corneille Nangaa et Bertrand Bisimwa M23
Corneille Nangaa et Bertrand Bisimwa M23

Corneille Nangaa, ancien président de la CENI et frère biologique du gouverneur du Haut-Uele, a lancé en décembre dernier la rébellion Alliance Fleuve Congo. Il avait annoncé la création de ce mouvement alors qu’il séjournait au Kenya.

Quelques semaines plus tard, le gouverneur Christophe Baseane Nangaa avait affirmé ne pas soutenir cette démarche belliqueuse de son frère. Lire aussi : Corneille Nangaa se radicalise davantage et embrasse le M23 – Infocongo

Avec Radio Okapi.net

Lire :  Les travaux préparatoires de la table ronde sur l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri fixés au 19 juin