SYMECO Kasai

Le syndicat des médecins du Congo (SYMECO) était dans la rue pour dire non à l’insécurité dont sont victimes tous les médecins de la province du Kasaï.

Cette marche avait comme point de départ le rond-point de l’unité anciennement appelé « Djendje » pour chuter au gouvernorat du Kasaï.

Dans leur mémorandum lu et déposé au gouvernorat du Kasaï, le SYMECO ont dénoncé l’insécurité totale qui sévit dans la province du Kasaï et rappelle sur dont quelques médecins du Kasaï ont été victimes entre autres : Docteur Kalubi Danny à Kamanyonga, Docteur gynécologue Binvule, Docteur Freddy Kabeya et docteur Mwela Albert.

Ces médecins indiquent que plusieurs biens de ces médecins victimes de l’insécurité ont été confisqués par les hommes à mains armées.

Ils demandent aux autorités provinciales du Kasaï à s’impliquer pour que les médecins soient sécurisés car ces menaces et tracasseries portent atteinte à la vie de ceux qui se sacrifient jour et nuit pour sauver les vies humaines, également ça traumatise psychologiquement les familles des médecins.

Il faut noter qu’il s’observe il y a 3 mois une insécurité grandissante dans la province du Kasaï, les hommes en uniforme à mains armées menacent et tracassent la population jour et nuit en pleine ville et en dehors. Lire aussi: Santé : grève suspendue, les médecins reprennent effectivement le travail – Infocongo

Jadot Doué Lukadi

Lire :  Tragédie de Goma : le ministre des médias en flagrant délit de fake news