Eléments de la milice Mobondo

Les miliciens Mobondo ont visité mardi 6 juin, un couvent des prêtres jésuites au village Iniangi dans le diocèse de PopoKabaka, au territoire portant le même nom. Ici, ils ont extorqué une vache et une somme de 200 000 FC. L’administrateur du territoire de Popokabaka, Faustin Tshimanga confirme l’information.

Le vice-président du cadre de concertation de la société civile du Kwango rapporte que ces miliciens armés tracassent toute personne qui n’a pas de carte d’électeur.

« Ils viennent d’opérer à Iniangi chez les pères jésuites. Les Mobondo sont arrivés là où les jésuites développent des activités agro-pastorales, cagoulés, armés de fusils calibre 12 et des machettes scandant des chants, flagellant des gens qui n’ont pas de carte d’électeur. Avant de quitter, ils ont exigé aux prêtres une vache et 200. 000 FC. Les prêtres leur ont donné », a dit Symphorien Kwango, vice-président de la société civile du Kwango.

Dans plusieurs villages du territoire de PopoKabaka, il n’y a ni policiers ni militaires. Les miliciens règnent en maîtres. Les organisations de la société civile appellent les forces de l’ordre et de sécurité à la rescousse de la population civile. Le gouvernement provincial a rassuré qu’un plaidoyer a été mené auprès des autorités de Kinshasa afin de renforcer les effectifs des agents de force de l’ordre et de sécurité. Lire aussi: Kwamouth : plus de 100 miliciens Mobondo et une dizaine de militaires arrêtés transférés à Bandundu – Infocongo

Lire :  Championnats du monde de boxe : Nathan Lunata apporte une 2e victoire à la RDC