Fayulu sesange matata Katumbi

Martin Fayulu, Moise Katumbi, Delly Sesanga et Augustin Matata ont annoncé le report de leur marche au 20 mai. Initialement prévue pour ce samedi 13 mai, cette manifestation avait d’abord été renvoyée par le gouvernement provincial de Kinshasa au 18 du même mois avant que le quatuor n’annonce la nouvelle date, « en toute liberté, pour ne pas tomber dans le piège du pouvoir qui évoque des raisons sécuritaires »

En effet, réunis à l’hôtel Faden House de Martin Fayulu, les quatre ont dénoncé l’attitude et l’approche des autorités urbaines. Ils disent avoir écouté leurs bases respectives qui leur demandent « de ne pas tomber dans le piège » qui leur serait tendu. Ainsi, ils ont décidé du report de ladite marche.

Pour rappel, Martin Fayulu, Moise Katumbi, Delly Sesanga et Augustin Matata « unissent leurs idées et forces pour mener des actions communes en vue d’obtenir l’organisation des élections dans le délai constitutionnel ».

Fédérant autour d’eux d’autres opposants, ils appellent la population « à résister et à exercer une vigilance citoyenne ». Les quatre candidats à la présidentielle de décembre 2023 s’engagent à demeurer solidaires dans l’unité d’idées et d’actions pour « faire aboutir la lutte du peuple congolais pour un véritable État de droit ».

Ils lancent également l’appel à la société civile et annoncent une série d’actions pour « faire aboutir leurs revendications ». La première activité est cette « grande marche » le 20 mai à Kinshasa. La manifestation aura pour but de dénoncer « l’insécurité grandissante, la vie chère et la misère du peuple, le processus électoral chaotique ». Lire aussi: L’opposition maintient sa marche pour ce samedi et passe outre le report annoncé par Ngobila – Infocongo

Lire :  Lubumbashi : Moïse Katumbi a reçu les Conseillers politiques des USA, Canada et Grande Bretagne