Fally Ipupa musicien

Fally Ipupa, alias « Aigle », vient d’ajouter un trophée de plus à sa collection, en remportant le trophée Afrima du meilleur artiste francophone de l’année 2022.

En effet, la star congolaise de la musique a terminé premier de la catégorie artiste francophone à la huitième édition de All Africa Music Awards (Afrima). La liste des vainqueurs a été publiée ce lundi 21 novembre, en revanche, la cérémonie de remise des prix se tiendra en janvier 2023, à Dakar, au Sénégal.

Pour rappel, Fally Ipupa n’est pas à son premier trophée Afrima. Il a déjà été meilleur artiste d’Afrique en 2018, meilleur artiste d’Afrique centrale en 2014, 2018, 2019 et 2020, prix de leadership dans la musique en 2018, vidéo de l’année en 2017 et 2021, meilleur artiste francophone en 2017, meilleur duo ou groupe en danse ou chorégraphie en 2021.

L’homme aux multiples surnoms « Aigle », « Hustler », « Di cap la merveille », « El Mara » sort d’un grand concert au stade des Martyrs de la Pentecôte, le 29 octobre dernier, qui a cependant été entaché de la mort de 11 personnes, écrasées dans un mouvement de foule à la sortie du stade à la fin du spectacle.

Prince de la culture Ekonda

Signalons également la sortie de son album « Formule 7 », le 02 décembre, son intronisation par les vénérables et chefs coutumiers Anamongo comme prince de la « Culture Ekonda » et sa tournée de fin d’année dans les pays africains, qui ira jusqu’au 1er janvier 2023 à Cotonou, au Bénin.

Fally Ipupa, prince de la culture Ekonda

L’événement Afrima est en collaboration avec l’Union Africaine, il réunit depuis 2014, dans un pays africain, de nombreuses stars africaines et d’ailleurs. Il a pour objectif de récompenser et célébrer les œuvres musicales, les talents et la créativité sur le continent africain tout en promouvant le patrimoine culturel africain. Le thème qui sera développé en cette édition est « Le son de la paix ».

Lire :  Concert de Fally Ipupa à l’Accor Hotels Arena : Le retour de la musique congolaise à Paris

L’équipe organisatrice d’Afrima est passée à Kinshasa en juin dernier, et a été reçue par la ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha. Elle était accompagnée de la commissaire chargée de l’éducation, santé et culture à la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Yvette Ngandu Kapinga.

Ils ont échangé sur la faisabilité d’un partenariat d’accompagnement et de renforcement de capacités, du secteur culturel en prélude à la tenue de la « Biennale de la Culture de la paix et de la non-violence » en Afrique centrale, prévue pour la fin de l’année en cours à Kinshasa. Lire aussi: Fally Ipupa fait ambassadeur de l’UNICEF en RDC