Crispin Mbindule

Le député national Crispin Mbindule Mitono s’insurge en faux contre le plan de paix proposé par Vital Kamerhe au gouvernement pour la sortie de crise dans l’est du pays.

A en croire l’élu de Butembo, le dialogue n’a jamais apporté une solution aux problèmes sécuritaires dans l’est entre la RDC et ses voisins.

« Jamais, ce dialogue n’a jamais résolu la question de la sécurité dans l’est du pays, donc je m’inscris en faux contre l’option d’un dialogue entre le Congo et Rwanda », a-t-il expliqué.

Vital Kamerhe en tournée dans l'est de la RDC
Vital Kamerhe en tournée dans l’est de la RDC

Pour Crispin Mbindule, cette démarche vise à faciliter l’infiltration de l’ennemi au sein des FARDC décriée chaque jour par les congolais.

« Quand on va dialoguer, ils vont demander qu’on intègre les rebelles du M23 dans notre armée. Ça sera ça. Et nous allons pleurnicher en disant que notre armée est infiltrée. En tout cas, nous Nord-kivuciens, nous ne sommes pas d’accord avec cette option », a-t-déclaré.

Le député national Crispin Mbindule propose une option militaire efficace

En lieu et place, il encourage l’option militaire pour ramener la paix à l’est de la RDC, à défaut, la population pourra se prendre en charge. Répondant directement à Vital Kamerhe, l’élu de Butembo, s’interroge de la suite sur les vaches offertes par ce dernier à James Kabarebe, Ministre Rwandais de la défense.

« Pour nous, il faut que notre armée se batte militairement pour chasser du territoire national ces rebelles rwandais. Nous disons que le jour où notre armée nous dira qu’elle n’est plus capable de se battre, nous nous battons, nous la population, contre ces agresseurs. Quid du leader politique qui avait amené les vaches chez James Kabarebe au Rwanda ? Mais, après ces vaches-là, nous avons été agressés ».

Lire :  Félix Tshisekedi toujours contre le M23 a martelé à New-York sa détermination à protéger la RDC des ambitions du Rwanda

Notons que cette réaction intervient après que le plan de paix proposé par Vital Kamerhe a été rendu public. Lire aussi: Insécurité à Beni : Le député national Crispin Mbindule annonce une commission d’enquête dans le secteur de Ruwenzori

Azarias Mokonzi/Beni