Kinshasa/Pénurie de carburant : Le plan de contingentement levé, la distribution revient à la normale (Ministère des Hydrocarbures)

Le ministre des Hydrocarbures et les sociétés de la logistique pétrolière (SEP Congo et LEREXCOM) ont décidé, ce vendredi 9 septembre, de la levée du plan de contingentement dans la distribution du carburant, annonce le ministère des Hydrocarbures.

Au cours d’une réunion tenue ce jour entre le ministre Didier Budimbu et les pétroliers, il a été également décidé que la distribution du carburant redevienne normale. C’est-à-dire que la ville de Kinshasa aura de nouveau droit à 1.300 mètres cube d’essence par jour en lieu et place de 650 mètres cube.

Pour le ministère des Hydrocarbures, cette volte-face est de nature à mettre fin aux spéculations autour du carburant.

« L’objectif immédiat consiste bien évidemment à répondre au flux important de la demande occasionnée par la spéculation dans la vente de l’essence principalement concernée, avec cette grogne quasi générale que cela a engendrée », a affirmé le service de communication des Hydrocarbures.

Selon une dépêche dudit ministère, « le souci était de revoir le plan de contingentement : la distribution pour la commercialisation de l’essence était limitée à 620 m3/jour, alors que la commercialisation habituelle oscille généralement autour de 1 100 m3. Elle vient d’être levée à ce jour ».

Selon la même source, « le plan de contingentement avait été ordonné pour maintenir la capitale à flots, en attendant l’arrivée du bateau de ravitaillement“, soutient-on.

Vente de carburant dans les bidons interdite par la Police

Le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise, (PNC) de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo a interdit, ce vendredi 9 septembre, la vente de carburant dans des bidons par les pompiers des stations-services à Kinshasa. Exception faite au gasoil.

Général Sylvano Kasongo, Commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC) de Kinshasa

Cette interdiction de la Police a été faite en perspective de la distribution, ce jour, du carburant par les sociétés de la logistique pétrolière (SEP Congo et LEREXCOM).

Lire :  Des agents de la SCTP ont manifesté pour exiger la fermeture des ports privés illégaux

« D’ici le soir nous allons assurer la sécurité des opérations de distribution de carburant à travers la ville de Kinshasa », a confirmé Sylvano Kasongo au sortir d’une réunion avec le ministre des Hydrocarbures et les pétroliers.

Carburants vendus dans des bidons en RDC

Le numéro 1 de la PNC ville de Kinshasa, a appelé, par la même occasion, les Kinois à l’ordre. « Nous ne voulons pas qu’il y ait bousculades. Le carburant est suffisant pour tout le monde parce qu’il n’y a pas eu pénurie », a rassuré Sylvano Kasongo. Lire aussi: Carburants : la RDC vers un désert énergétique

Leave a Reply

Your email address will not be published.