Christian Mwando ministre du Plan

De retour de la 8è Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) tenue du 27 au 28 aout à Tunis (Tunisie), le ministre congolais du Plan, Christian Mwando a plaidé pour la relance de l’agriculture.

Il a fait ce plaidoyer dans un entretien accordé, dimanche 28 août à Radio Okapi.

Pour ce membre du gouvernement, la relance du secteur agricole congolais dépend de certains préalables dont le désenclavement de l’arrière-pays et de la mise à niveau des variétés culturales.

Christian Mwando a proposé que les paysans congolais soient encadrés afin qu’ils bénéficient de nouvelles technologies sur le plan agricole.

« La question des infrastructures est importante pour résoudre celle de la diversification de l’économie qui est à mon sens, avec la crise ukrainienne et celle causée par la COVID-19, pourrait permettre de ne pas tomber dans la famine », a souligné le ministre du Plan.

Pour lui, la diversification de l’économie congolaise va favoriser sa résilience à travers le pays.

En avril dernier, le ministre congolais du Plan avait annoncé le gel de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur certains produits de première nécessite afin d’obtenir la baisse des prix sur le marché.

Parmi ces produits, il y avait entre autres : le ciment et les boites de conserves. Lire aussi: Christian Mwando plaide en faveur des miniers

Lire :  RDC : suspension effective de la TVA sur des produits de première nécessité pour une année