Malabo : Adhésion de deux pays de la CEMAC au FAGACE

C’est l’essentiel à retenir de l’audience que le président de la commission de la CEMAC a accordée au Directeur général du Fonds africain de garantie et de coopération économique, ce lundi 27 juin 2022 dans la capitale Equato-Guinéenne.

La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) et le Fonds africain de garantie et de coopération économique (FAGACE) renforcent leurs liens d’amitié.

Ce lundi 27 juin 2022 à son cabinet de travail à Malabo en Guinée Equatoriale, le patron de l’institution communautaire, le professionnel professeur Daniel Ona Ondo a accordé une audience à un Ngueto Tiraina Yambaye, Directeur général du FAGACE l’adhésion prochaine de 2 pays de la CEMAC dont le nom n’ont pas été révélés à la presse au FAGACE a constitué le menu de la discussion entre les deux dirigeants.

« d’abord je suis venu expliquer ce que fait le FAGACE dans la zone CEAC. A ce jour, quatre pays de la sous-région font partie du FAGACE et bientôt deux autres vont y adhérer. J’ai donc sollicité auprès du président de la Commission que la CEMAC joue un rôle important dans la mission qui est celle de mon institution au nom de l’Afrique », a expliqué Ngueto Tiraina Yambaye au sortir de son audience avec le professeur Daniel Ona Ondo.

Les deux personnalités ont revisité les activités du FAGACE et le rôle que pourrait jouer la CEMAC. Selon Ngueto Tiraina Yambaye, les économies de la CEMAC sont assez lourdes et le potentiel existe. Ainsi, « les pays de la CEMAC ont besoin des interventions du Fonds pour pouvoir se réaliser rapidement »

Lire :  Plus de 170 000 fictifs et doublons bénéficient indûment de la paie des fonctionnaires

Avantage

Le Directeur général a dévoilé au président de la Commission les avantages d’appartenir au FAGACE à l’en croire, les deux pays qui adhèrent gagnent en termes de financement de leur économie par l’accompagnement des projets au travers de la garantie que le FAGACE octroie aux banques.

Créé le 10 février 1977 à Kigali au Rwanda, le FAGACE compte actuellement 14 pays membres couvrant régions monétaires en Afrique : BEAC, BCEAO, Mauritanie et Rwanda. L’organisation accompagne aussi les porteurs de projets qui lèvent les ressources sur le marché financier régional. Elle soutient également les États et les entreprises privées dans leur recherche de financement.

Simon Keng/Ndengue

Leave a Reply

Your email address will not be published.