Nord-Kivu : la société civile de Lubero alerte sur la présence des groupes armés à Byambwe

Les acteurs de la société civile de Lubero alertent les autorités sur la présence, depuis quelques jours, des combattants de groupes Mai-Mai à Byambwe, une localité du groupement Manzia dans la chefferie de Baswagha.

Selon cette structure citoyenne, depuis une semaine, les combattants du groupe Mai-Mai de l’Union des patriotes pour la libération du Congo (UPLC) se sont installés dans un campement abandonné, quelques jours avant, par les FARDC à Byambwe.

La même source ajoute que d’autres combattants Mai-Mai sont aperçus, circulant autour du village de Masingi.

Cette situation crée la psychose au sein des habitants qui craignent d’éventuels accrochages entre ces différents groupes armés, affirment les acteurs de la société civile de Lubero.

En réaction à cette alerte, l’administrateur du territoire de Lubero indique que le commandement du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord est déjà informé de cette question en vue de prendre des dispositions nécessaires. Lire aussi: Sud-Kivu : les FARDC reprennent le contrôle de 3 bastions des Mai-Mai Kijangala à Uvira

Avec Radio Okapi.net

Lire :  Nord-Kivu: La prison centrale de Goma enregistre 8 cas confirmés de Covid-19

Leave a Reply

Your email address will not be published.