Nord-Kivu : les FARDC ont neutralisé 7 ADF à Beu-Manyama

Au moins 7 rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) ont été neutralisés au cours des accrochages avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) tôt le matin de ce samedi 28 mai 2022 dans l’agglomération de Beu-Manyama, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

L’armée qui l’annonce, précise que ces assaillants ont été neutralisés après une incursion qu’ils venaient de perpétrer peu avant dans cette partie du territoire de Beni, ayant fait plusieurs morts.

En effet, ces rebelles munis d’armes blanches et à feu ont fait une incursion tôt le matin dans cette entité, et ont tué des civils, et enlevés plusieurs autres. Le bilan fait état d’une vingtaine de morts, des blessés et plusieurs disparus. Ces civils ont été lâchement abattus par ces assaillants à tour de rôle.

Cette information est aussi confirmée par Kinos Katuwo président de la société civile de Babila Bakaiuku, qui indique que plusieurs maisons des civils ont aussi été incendiées par ces rebelles.

« 21 civils tués, 4 blessés, plusieurs personnes portées disparues, bilan provisoire de l’attaque des ADF à 5 heures du matin dans le village de Beu-Manyama dans la localité de Babila Bakaiuku, à 20 km au nord de Mamove, groupement de Batang-Mbau secteur de Beni-Mau, territoire de Beni. Nous continuons avec les fouilles », fait savoir une source de la société civile.

Tardive intervention de l’armée

« A notre arrivée c’était déjà tard parce que l’ennemi avait déjà réussi à tuer par machette une dizaine de nos concitoyens, et c’est au moment où il fuyait que ses tirs ont alerté les forces armées, et nous avons suivi l’ennemi. Au moment où je vous parle, les FARDC ont réussi à neutraliser 7 rebelles ADF et capturé un autre, et nous avons récupéré deux armes, et les opérations continuent », a précisé le capitaine Anthony Mwalushayi porte-parole des FARDC

Lire :  Les bouchers de Kasindi s'opposent à la baisse du prix de kilo de viande de bœuf

L’armée indique que certaines régions du territoire de Beni ont été renforcées en effectifs militaires pour éviter des attaques rebelles, c’est pourquoi elle demande à la population de ne pas céder à la panique, et demeurer calme. Lire aussi: RDC : 100.000 USD des députés du Nord-Kivu pour la ration des FARDC au front contre le M23 et les ADF

Azarias Mokonzi

Leave a Reply

Your email address will not be published.