Accident de Mai-Ndombe : le gouvernement va envoyer une grue pour sortir les corps de l’eau

Le vice-ministre de l’Intérieur, Affaires coutumières et décentralisation Jean Claude Molipe Madongo a affirmé jeudi 17 mars que le gouvernement va envoyer une grue pour permettre la sortie de l’eau des corps des victimes de l’accident de Mai-Ndombe.

Il l’a dit au pont Maindombe où il est allé se rendre compte des circonstances de l’accident qui a coûté la vie à 9 personnes dont 3 députés provinciaux. 

Jeep des députés accidenté au pont Mai-Ndombe
Jeep des députés accidenté au pont Mai-Ndombe (archives infocongo.net)

« Nous allons dépêcher dès demain un service avec la grue pour permettre la sortie de ces corps de l’eau », a annoncé Claude Molipe Madongo.

Jean-Claude Molipe affirme que les 9 corps des victimes ainsi que le véhicule endommagé sont sous l’eau et que des mesures sont prises pour les retirer du lieu du drame.

 « A bord de ce véhicule, il y avait 11 personnes dont 4 députés provinciaux. Apres l’accident, nous avons déploré 9 morts dont 3 députés provinciaux du Kwilu. Nous avons les députés Ifumu, Kusu et Ntsiba. Au moment où nous parlons, les corps sont encore enfouis dans la rivière, dans la jeep, avec 6 autres personnes dont le conducteur », a expliqué le vice-ministre Jean-Claude Molipe.

Selon lui, il y a eu deux rescapés, le député Franck Katola et un étudiant. 

De son côté, Le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso Nkodia demande au gouvernement de « diligenter une enquête afin de déterminer les causes exactes » de l’accident ayant conduit à la mort, mercredi, de 9 personnes dont trois députés provinciaux du Kwilu sur le Pont Maï – Ndombe. Lire aussi: RDC : trois députés du Kwilu disparaissent avec leur véhicule dans la rivière Maï-Ndombe

Lire :  Le CNAC a couvert deux hectares de champs à Muamba Mbuyi au Kasaï central pour lutter contre l'insécurité alimentaire