Kinshasa : une famille de 5 membres calcinée dans un incendie

Une famille de cinq personnes est morte calcinée dans la nuit de jeudi à vendredi 25 février à Kinshasa dans un incendie. Il s’agit du père, un Guinéen, de sa femme congolaise et de leurs trois garçons.

Le drame a eu lieu au numéro 13 de l’avenue Zoao, au quartier Matonge dans la commune de Kalamu. Vers une heure du matin, les voisins ont été alerté par le feu dont les causes ne sont pas encore déterminées jusque-là.

« C’était autour d’une heure du matin, on tendait vers 2 heures. Nos voisines d’à-côté ont alerté en train de frapper « Bobima, bobima, bokata courant ! (Sortez, sortez, et coupez l’électricité) ! ». Quand nous sommes sortis, on avait vu un feu, en tout cas je ne sais pas comment expliquer comment ça s’est répandu aussi vite, c’était un feu qui brulait déjà la maison, toute la toiture était brulée », a témoigné un des voisins.

Pris au piège

La première action qu’ils ont menée a consisté à couper l’électricité. « Il y avait déjà des jeunes du quartier qui cherchaient à éteindre le feu et à casser les issues pour que les membres de la famille sortent. La chose la plus compliquée c’était que les issues étaient vraiment dures, c’étaient des portes en fer », a-t-il poursuivi. 

Entre-temps, les victimes étaient prises au piège à l’intérieur. « C’est-à-dire qu’il fallait qu’ils aient une clé de l’intérieur pour ouvrir la porte. Avec le feu, ils ont eu cette panique-là, ils ne pouvaient plus savoir par où chercher la clé. Et nous qui étions à l’extérieur, on ne savait pas comment accéder », a raconté le même voisin. Alors, les gens venus à la rescousse ont commencé à projeter de l’eau et essayer de casser les murs. « Avec l’intensité qu’il y avait comme feu, ils n’ont pas pu tenir. Et quand on a pu éteindre le feu, on a trouvé des gens déjà calcinés : papa, maman et trois jeunes garçons ! », a déploré la même source.

Lire :  Goma : Plusieurs maisons parties en fumée dans le quartier Himbi

Ce drame rappelle celui du chef du protocole et des relations publiques de la maison civile du Chef de l’Etat, Alpha Ntumba Katala. Lui et cinq de ses six enfants sont morts calcinés dans un incendie qui s’était produit aux petites heures du matin du samedi 27 novembre 2021.

Avec Radiookapi.net