Ghislain Lubaba Buluma, Maire de Lubumbashi

Le Maire de la ville de Lubumbashi, Ghislain Lubaba Buluma, a été suspendu de ses fonctions, et rappelé d’urgence à Kinshasa, ont annoncé lundi des sources proches du Ministère de l’Intérieur.

Ghislain Lubaba est pointé du doigt dans la répression brutale et sanglante d’une manifestation pacifique exigeant la libération du pasteur Daniel Ngoy Mulunda, condamné pour incitation présumée à la haine tribale.

Selon les mêmes sources, le Ministère de l’Intérieur, reprocherait à l’intéressé, d’avoir « entretenu la confusion dans le traitement de la requête des organisateurs de la marche ». Le Maire avait d’abord autorisé la marche et défini l’itinéraire des manifestants, avant de changer brusquement d’avis le même jour, et de l’interdire.

A Lubumbashi, une bonne partie des forces vives de la province, accuse le Gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula Katwe, d’être le vrai commanditaire de la répression de cette marche, organisée par le parti AFBC, de la députée FCC Nene Nkulu, elle-même l’une des nombreux blessés de cette manifestation. Lire aussi: Lubumbashi : des blessés après la répression d’une marche pacifique

Lire :  Goma : la ministre de la Justice a inauguré le nouveau Palais de Justice