Rwandais expulsés d'Idjwi

Une centaine de citoyens rwandais demandeurs d’asile à Idjwi (Sud-Kivu) ont été expulsés jeudi 13 janvier par les autorités congolaises en étroite collaboration avec leurs homologues du Rwanda.

Ces rwandais avaient commencé à envahir le sol congolais par petits groupes sur l’Ile d’Idjwi Sud dans la chefferie de Ntambuka, au Sud-Kivu, à partir de dimanche dernier. Ils disent fuir la vaccination forcée contre le COVID-19 au Rwanda.

Les sources locales à Idjwi renseignent que certaines personnes ont tenté de se soustraire lors de l’opération de rapatriement mais elles ont vite été rattrapées. Elles affirment qu’elles craignaient déjà pour leur sécurité une fois de retour au Rwanda.

Sujets Rwandais sur l’île d’Idjwi en RDC

Du côté rwandais les autorités n’ont pas compris pourquoi ces gens « ayant une même conviction religieuse » se sont désintéressés à la vaccination anti-COVID-19.

L’ambassadeur du Rwanda en RDC, Vincent Karega, contacté par nos confrères de Radio Okapi, s’est réservé de tout commentaire. Il avait annoncé mercredi passé dans une interview à Radio Okapi qu’il ne comprenait pas pourquoi ce groupuscule devait fuir le Rwanda au motif d’échapper à la vaccination, qui est pourtant universelle. Selon lui, le Rwanda compte actuellement 40 % de vaccinés.

Du côté congolais, cette présence massive et soudaine de sujets rwandais sous un motif aussi peu crédible a soulevé des interrogations et de la méfiance. Mais face au silence du gouvernement central, les notables du Sud-Kivu ont appelé les autorités nationales « à prendre la question au sérieux ».

Pour sa part, le député Boniface Balamage, avait demandé au gouvernement de solliciter l’appui du HCR afin de recenser cette population et la déplacer vers un camp de réfugiés en dehors d’Idjwi, tandis que d’autres voix s’élevaient pour dénoncer « une infiltration pour accélérer la balkanisation du Congo ».

Lire :  Sud-Kivu :60 groupes armés manifestent le vœu de quitter la brousse

Leave a Reply

Your email address will not be published.