Sarah Lula, déesse du Rutwashi

C’est en « moda italiano » que Sarah Lula va régaler ses dizaines de milliers de fans cette année qui se termine, grâce à ce featuring réalisé avec DJ P2N, pour finir en beauté l’année 2021.

En effet, Sarah Lula a invité le célèbre dj P2N pour une collaboration et a sorti « Macaroni », qui sera à n’en point douter le tube de cette fin d’année, mais aussi l’hymne des festivités. Dans cet attelage, on découvre la Déesse Sarah Lula fidèle à ses origines dans un titre réinventant la musique urbaine congolaise.

Les plus branchés savent sans doute que Sarah Lula de son vrai nom Ngalula Ngalamulume Sarah est une autrice, compositrice et chanteuse de « Rutwashi », style qu’elle a inventé en mélangeant la Rumba, les musiques traditionnelles du grand Kasaï et des sonorités urbaines.

Cette année, l’artiste a été très prolixe, et 2021 confirme son évolution, avec l’annonce de la sortie de son album. Elle revient cette fois-ci avec « VŒUX », un premier extrait qui se veut bien plus qu’un souhait, une intention de prière pour chaque nouvelle année.

Déesse de « Rutwashi » …

2021 marque effectivement un tournant extraordinaire dans la carrière de Sarah Lula. A peine un mois après la sortie de « vœux », la déesse de « Rutwashi » présente un nouveau titre : « Vaccin d’amour », deuxième extrait de son album. Dans cette nouvelle chanson, elle confirme définitivement son nouveau style qu’elle impose dans la discographie congolaise avec un peu plus de 90 000 vues sur YouTube, en seulement deux mois.

En novembre 2021 et à la surprise générale, Sarah Lula sort Destino Infinito en featuring avec Sevioh. On découvre une artiste qui a transcendé la barrière linguistique pour un magnifique voyage musical vers l’Italie.

Lire :  La chanteuse Tshala Muana finalement relaxée

Sarah Lula tient à se démarquer et laisser des traces indélébiles, car elle souhaite utiliser sa musique pour défendre des causes féminines multiples : autonomisation et entreprenariat de la femme congolaise, respect des valeurs sociales et surtout participer à des œuvres sociales au travers de sa fondation.

Sortie de la matrice du Mutwashi auprès de Mamu Nationale…

Pour la petite histoire, Sarah Lula de son vrai nom Ngalula Ngalamulume est Congolaise de la RDC, née le 1er octobre 1992. Originaire du Centre de la république Démocratique du Congo, elle s’est révélée en 2018 après avoir remixé la fameuse chanson de Tshala Mwana, « Tshibola », auprès de qui elle a passé un peu plus de neuf ans.

Sarah Lula se lance dans une carrière solo en signant chez Aw’art Record produit son premier single « Oponi nga », en mars 2020, et aussi avec le label Ln Pro avec qui elle préparera son album et bien d’autres projets.

Malgré la crise de la Covid-19, 2020 marque l’entrée de Sarah Lula sur la scène musicale congolaise avec notamment sa participation à la chanson de sensibilisation : « Toko longa corona », en collaboration avec Jacques Tshimankinda, Fred Kabeya, Pamela Baketana ou encore Jean Goubald Kalala, …

Mais surtout avec la sortie en octobre 2020 du Titre : Kungfu Panda (Éric Mandala), Sarah Lula se fait une place définitive dans la sphère artistique Congolaise avec cet hymne à l’amour.

Leave a Reply

Your email address will not be published.