population massacrée au Nord-Kivu

Le bilan de l’attaque des miliciens Chini ya Kilima perpétrée lundi dernier à Mandipe, une agglomération située dans le territoire d’Irumu (Ituri) vient de s’alourdir. Selon la société civile locale, cette attaque avait fait 2 morts. Après la découverte de 5 corps ce mercredi 1er décembre, ce bilan vient de passer de 2 à 7 morts.

A en croire Soniau Malangi président de la société civile de Walese-Vonkutu, c’est après fouille effectuée par les jeunes de cette localité que ces corps ont été découverts.

« A Mandibe, à part les deux corps décapités hier, il y a eu encore cinq autres corps ramassés, ce qui fait un bilan d’au moins 7 personnes », a-t-il fait savoir.

Suite à cette situation, Soniau Malangi demande aux autorités de mettre un terme à l’insécurité dans cette partie du pays qui ne fait qu’occasionner le déplacement de la population civile. Lire aussi: Ituri : 12 à 23 morts à Drodro, selon un bilan provisoire

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Ituri : regroupement des miliciens CODECO Gokpa pour participer au programme DDRC-S

Leave a Reply

Your email address will not be published.