Kainama, Nord-Kivu

Trois otages civils dont un homme, une femme et un bébé se sont échappés des mains des rebelles ADF dans le groupement de Banande-Kainama en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Enlevés il y a peu à Kisuhi, ces victimes sont sorties de la brousse vendredi 26 novembre à Kakuka, dans le même groupement. Jonas Bin Kasumba, président de la société civile locale, précise que plusieurs autres civils restent en brousse entre les mains des ADF. A l’en croire, ces civils ont servi de transporteurs de butin de guerre de ces assaillants.

« Ils se sont échappés des mains des ADF. Ils avaient été pris en otage lors de la dernière incursion de Kisuhi. Arrivés dans la brousse, ils se sont échappés de leurs mains, ils disent qu’ils étaient transformés en transporteurs et ils se sont échappés miraculeusement. Plusieurs se trouvent encore en brousse », a-t-il fait savoir.

Jonas Bin Kasumba indique que plusieurs villages du groupement Banade Kainama restent inhabités, raison pour laquelle il demande à l’armée de lancer des offensives pour faire face aux ADF qui rôdent dans cette partie du territoire de Beni.

Pas plus tard quand hier, 7 civils ont été tués dans une nouvelle incursion des ADF à Kainama au cours de laquelle plusieurs personnes ont été enlevées. Lire aussi: Beni : 6 otages libérés des mains des combattants ADF dans le Bashu

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Félix Tshisekedi appelle les élèves de Beni à quitter la Cour de la mairie, en attendant des solutions efficaces

Leave a Reply

Your email address will not be published.