Population fuyant Bunangana

Quatre villages de Rutshuru (Nord-Kivu) sont tombés entre les mains des rebelles. En effet, des combattants armés jusque-là inconnus sont signalés, et ont pris depuis la matinée de ce lundi 8 novembre quatre villages du groupement Jomba, en territoire de Nyiragongo.

Il s’agit des villages Chanzu, Ndiza, Runyoni, Chinya et Ngurube.

Plusieurs sources de la société civile locale, affirment que jusqu’à 11h00, la situation était toujours confuse dans la chefferie de Bwisha.

Elles précisent que les services de sécurité qui ont été déjà activés s’accrochent à ce ennemis de la paix qui seraient des « M23 ».

Depuis tôt ce matin, des tirs nourris à l’arme lourde et légère y sont entendus, provoquant un déplacement massif des habitants. Ces derniers fuient vers d’autres localités et villages environnants pour sauver leurs peaux. Ils prennent la direction de Bunagana pour traverser vers L’Ouganda voisin.

Barrière de Bunangana fermée, trafic routier suspendu sur la RN2

Pour éviter toute confusion entre l’ennemi et les populations civiles, des sources civiles jointes par nos confrères de Tazama RDC indiquent qu’à la suite de cette situation, les autorités ont décidé la fermeture momentanée de la barrière de Bunagana.

Elles ont aussi décidé de suspendre momentanément tout trafic routier sur la RN 2, ce qui a conduit les véhicules et voyageurs en partance pour Butembo et Rutshuru de faire demi-tour vers Goma.

Jusque-là, aucun bilan de ces tirs n’est encore livré ni par les autorités locales, ni par la société civile que nous avons essayé de joindre.

Mais jusqu’à présent c’est la panique qui règne dans le chef des populations de ces agglomérations, où toutes les activités restent paralysées ce lundi 08 novembre.

Lire :  Beni : la MONUSCO a réhabilité l’axe routier Mavivi-Saio

Signalons que Chanzu a toujours été la porte d’entrée des guerres d’agression connues en RDC, notamment la guerre de l’AFDL, du CNDP et du M23.

Amour Imani Christian

Leave a Reply

Your email address will not be published.