Mgr Marcel Utembi

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) est disposée à revenir à la table des « négociations », en vue d’aboutir à la désignation des animateurs de la Commission électorale nationale indépendance (CENI).

Mgr Marcel Utembi, président de la CENCO et de la plate-forme Confessions religieuses l’a déclaré mercredi 13 octobre au cours d’un point de presse à Kisangani.

On se souviendra que les confessions religieuses ne sont toujours pas encore parvenues à un consensus autour d’un candidat à la présidence de la centrale électorale. A la question de savoir pourquoi elles ne sont passées au vote comme le prévoit leur charte, le président de la CENCO a indiqué que « le vote comme mode décision ne peut intervenir qu’en dernier ressort si toutes les conditions sont réunies ».

Il s’agit notamment « des valeurs de vérité, d’honnêteté, de crédibilité et de justice ».  Or, celles-ci font défaut, a déclaré le prélat catholique.

« Lorsqu’on s’aperçoit qu’en amont il y a des personnes qui développent des manœuvres qui vont à l’encontre de la vérité, qui vont à l’encontre d’une valeur morale, on ne peut pas arriver à organiser un quelconque vote. Nous en sommes arrivés à ce niveau-là », a rétorqué Mgr Utembi.  

Il faut une expérience avérée en matière électorale

Il a expliqué notamment que, selon la loi organique de la CENI, ne peuvent participer à ce processus que les « membres de la société civile et des confessions religieuses ayant une expérience avérée en matière électorale ». Ce qui n’est pas le cas pour les six autres confessions religieuses.

Monseigneur Utembi a par ailleurs exhorté la population à la vigilance afin qu’aucune personne ni institution ne puisse lui ravir sa souveraineté dans la gestion de la CENI.

Etant donné que le processus est actuellement bloqué, Mgr Marcel Utembi suggère que le secrétariat de la CENI poursuive les opérations techniques en vue d’éviter le retard dans la préparation des élections de 2023.

Arrivée à Kisangani, du nouveau nonce apostolique, Mgr Ettero Balestrero

Le nouveau Nonce apostolique à Kisangani

Notons que le nouveau nonce apostolique, Mgr Ettero Balestrero, est arrivé ce jeudi à Kisangani, à l’occasion de 125 ans d’évangélisation de l’archidiocèse de Kisangani. Accompagné de l’abbé Shole, le nonce apostolique a été accueilli par Mgr Marcel Utembi et les chrétiens. Le Nonce apostolique vient présider la cérémonie d’ouverture des manifestations relatives aux 125 ans d’évangélisation des missionnaires catholiques de la Congrégation de Sacré-Cœur de Jésus à Kisangani.  Lire aussi: CENI : La CENCO et l’ECC regrettent l’audience rejetée par le Président Félix Tshisekedi

Leave a Reply

Your email address will not be published.