Léopards RDC

A quelques heures du match retour entre les Léopards de la RDC et les Baréa de Madagascar (17 H de Kinshasa), pour le sélectionneur des fauves de la RDC, rien ne devrait changer dans l’ossature qui a eu raison des Malgache à l’aller au stade des Martyrs jeudi 7 octobre, à Kinshasa (2-0). « On ne change pas l’équipe qui gagne », semble être le mot d’ordre du technicien argentin.

On pourra donc sans surprise retrouver les mêmes côté congolais pour ce match, dont une victoire serait de bon augure pour le chemin du Qatar. D’autant que le Bénin, premier du groupe J actuellement, est tapi en embuscade.

En effet, Hector Cuper l’a confié en conférence d’avant-match de presse samedi. Faire jouer l’équipe victorieuse à Kinshasa.

On prend les mêmes et on gagne

« On ne va pas faire des changements, on va essayer de jouer avec le même groupe qui a joué à Kinshasa, et tout faire pour gagner. »

L’ancien sélectionneur des Pharaons d’Égypte opte pour un football total. Il veut que dans son équipe tout le monde défende et attaque. Il s’est satisfait du travail abattu par les Léopards jeudi dernier, face aux malgaches. Et pour la première fois dans ces éliminatoires, les congolais n’ont pas pris de but, mais en ont marqué plus d’un.

Hector Cuper, sélectionneur des Léopards RDC
Hector Cuper, sélectionneur des Léopards RDC

« Au Congo, on a fait un bon travail défensif. Je ne parle pas de la défense. Toute l’équipe attaque, toute l’équipe défend. », a-t-il mentionné.

Ce dimanche, Hector Cuper devra confirmer et se mettre davantage en confiance, en arrachant une nouvelle victoire pour ne pas perdre du terrain devant le Bénin tapi en embuscade sur le chemin du Qatar. Lire aussi: Quatar2022 : les Léopards se relancent contre les Bareas de Madagascar(2-0)

Victoire à tout prix

L’objectif est donc clair : chercher la victoire et l’arracher à tout prix. Une victoire qui leur permettra éventuellement de prendre la tête du groupe en cas d’un bon résultat de la Tanzanie face au Bénin, à Cotonou.

Cependant, les hommes d’Hector Cuper n’ont pas eu suffisamment de temps de repos ni pour s’acclimater, car arrivés à Antananarivo vendredi.

Une seule séance d’entraînement samedi pour se remettre en jambe, ils devront confirmer ce qu’ils ont démontré à Kinshasa et combler les failles tactiques constatées notamment dans l’alignement défensif et dans l’animation offensive.

C’est donc en mode « conquistador » que les coéquipiers de Chancel Mbemba vont se présenter devant les Bareas. Ces derniers, qui tiennent la queue du groupe J, n’ont plus rien à gagner et rien à perdre. Lire aussi: Mondial Qatar 2022 : les Léopards se sont envolés pour Antananarivo

Leave a Reply

Your email address will not be published.