Centre de prélèvement anti-covid-19

Le Royaume-uni allège les conditions d’accès à son territoire suite à l’amélioration de la situation sanitaire dans certaines zones du monde. A ce titre, 47 pays et territoires seront retirés de la liste rouge britannique à partir du 11 octobre.

La RDC quitte également cette liste rouge. En revanche, la Colombie, la République dominicaine, l’Équateur, Haïti, le Panama, le Pérou et le Venezuela restent maintenus dans cette liste.

On se souviendra que le Royaume-Uni avait interdit toutes les arrivées de Tanzanie et de République démocratique du Congo à partir du 22 janvier 2021, avait annoncé Grant Shapps, Secrétaire d’État britannique aux Transports. C’était dans le but d’arrêter la propagation de la souche de la COVID-19 identifiée en Afrique du Sud. Ce nouveau variant du coronavirus appelé 510Y.V2 avait été identifié en octobre 2020 en Afrique du Sud.

Notons que pendant ce temps, en RDC, le nombre des cas baisse. Jeudi 7 octobre, seuls 12 cas positifs ont été identifiés. En effet, le pays a renforcé le dispositif de riposte avec l’intégration de plusieurs vaccins, quand bien même, le défi reste le nombre de personnes à vacciner. Lire aussi: COVID-19 : reprise de la vaccination dans la zone de santé de Beni

Lire :  RDC : une gestion au lance-pierre de la riposte contre le covid-19