Nord-Kivu : L’église catholique sommée de s’acquitter d’une dette d’un diamant de 2 700 000$

En province du Nord-Kivu, est de la RDC, la coopérative minière du Congo « COMIBU » accuse l’église catholique du non-respect des rendez-vous de paiement d’un diamant équivalent à deux millions sept cent mille dollars américains fourni à l’église à travers la sœur religieuse Mariam Dhedasi, recommandée par l’évêque du diocèse de Goma, l’évêque Théophile Kaboyi, depuis mars 2017.

« Nous avions été sollicité par l’église catholique à travers l’évêque Théophile Kaboyi comme quoi l’église à Rome avait besoin des pierres précieuses pour la confection des œuvres liturgiques. Faisant foi en l’église catholique dont beaucoup de nos membres sont des fervents fidèles, nous avons fourni à l’église catholique un diamant d’une valeur de dollars américains deux millions sept cent milles à travers la sœur religieuse Mariam Dhedasi, recommandée par l’évêque du diocèse de Goma en l’occurrence l’évêque Théophile Kaboyi. Mais depuis 2017, tous les rendez-vous de paiement n’ont jamais été respectés par lui. Il nous a fait marcher dans plusieurs diocèses, promettant de nous payer mais toujours sans succès et c’est ainsi que le dossier s’est retrouvé dans différents tribunaux de la place.» explique Nguo Balimwabo, Directeur Général de la coopérative minière BUUMA.

Dans un mémo déposé ce jeudi 16 septembre 2021 à l’archevêché de la ville de Goma, la COMIBU demande à son éminence le cardinal « de s’investir personnellement dans ce dossier qui ne fait que salir l’image de l’église catholique, en décourageant avec la dernière énergie certains animateurs de l’église qui essaient de se cacher derrière la soutane tout en étant des grands oppresseurs de la population ».

« Au saint père, le pape François, de plaider la cause de ses fidèles qui sont déjà marginalisés par des guerres et autres catastrophes naturelles et que certains représentant de l’église ne devrait pas en rajouter en voulant dévier la Mission de l’église catholique. »

La Somibu invite également les élus à prendre ce problème à bras le corps en intervenant auprès des instances supérieures de l’église catholique pour une solution pouvant apaiser les esprits.

Tous nos efforts pour joindre l’évêque honoraire Théophile Kaboyi et l’actuel évêque Willy Ngumbi n’ont pas payé, malgré l’insistance.

Amour Imani Christian/Goma

Leave a Reply

Your email address will not be published.