Députés grand Equateur

Le caucus des députés nationaux du Grand Équateur ont fait part mercredi de leur « consternation » et de leur « indignation », « face aux actes de barbarie et ignobles, des insultes odieux », adressés contre le Cardinal Fridolin Ambongo.

Dans une déclaration signée par une vingtaine d’élus, le caucus note avec « stupéfaction », que ces actes interviennent « un jour après la matinée politique de l’UDPS, au cours de laquelle son Secrétaire général Augustin Kabuya a tenu des propos durs et désobligeants à l’endroit du Cardinal, et lui a promis tous les malheurs du monde, en le présentant comme l’ennemi no1 de l’UDPS et du Chef de l’Etat, et en invitant les combattants de ne pas être impressionnés par son statut, et d’en découdre avec lui ».

Les élus du Grand Équateur condamnent « avec la dernière énergie » ces actes « inadmissibles », « visiblement planifiés et commandités par les ennemis de la tolérance et des principes élémentaires de la démocratie ». Lire aussi: Face aux attaques orchestrées contre l’Église catholique, la CENCO hausse le ton

Lire :  Beni : des voix s'élèvent pour demander un accueil digne au chef de l'État

Leave a Reply

Your email address will not be published.