Union-africaine

Le Gouvernement du Botswana a fait part de sa préoccupation sur la décision « unilatérale » du Président en exercice de l’Union africaine Félix Tshisekedi, octroyant le statut d’observateur à l’Etat d’Israël au sein de l’organisation continentale.

Dans une lettre adressée à la présidence de l’Union, le Gouvernement botswanais, affirme qu’une telle décision devait au préalable être soumise à l’appréciation de tous les Etats membres de l’Union africaine, au regard des relations conflictuelles entre Israël et l’Etat palestinien.

La République du Botswana affirme par ailleurs se dissocier de cette décision, et réitère le maintien de ses liens d’amitié et de fraternité avec l’Etat palestinien.

Avec cette prise de position, le Botswana est le deuxième pays du sud-Sahara après la République sud-africaine, à se désolidariser de cette décision.

Lire :  Ituri : les veuves des militaires décédés au front réclament 25 mois d'arriérés de soldes

Leave a Reply

Your email address will not be published.