Portefeuille :  révocations-nominations expresses à la CNSS

Le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) Agnès Mwad et le Président du Conseil d’administration de ce Service public, le professeur Sekimonyo wa Magango, ont été démis de leurs fonctions mardi, et ont dû se plier le même jour à la cérémonie de remise-reprise avec leurs successeurs respectifs eux aussi nommés le même jour comme intérimaires.

Les raisons de cette précipitation inhabituelle n’ont pas été précisées, mais le Gouvernement congolais semble occupé depuis la semaine dernière, à une sorte de campagne de nettoyage systémique des mandataires jusque-là en place depuis le régime passé de Joseph Kabila, au profit de nouveaux dirigeants choisis dans le sérail de la coalition gouvernementale au pouvoir, et tous, à titre d’intérimaires.

Considérés comme proches du FCC de l’ancien Président Joseph Kabila, Agnès Mwad et Sekimonyo wa Magango dirigeaient l’INSS, devenu CNSS il y a trois ans, depuis les années 2010.

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.