Obsèques du Cardinal Monsengwo : le Cardinal Fridolin Ambongo égratigne le pouvoir en place

L’évêque métropolitain de Kinshasa, le Cardinal Fridolin Ambongo, n’a pas raté les obsèques solennelles de feu le Cardinal Laurent Monsengwo Pasignya, ce mardi à l’esplanade du Palais du peuple, pour égratigner le régime en place à Kinshasa.

Lors de son homélie en présence du Président Félix Tshisekedi lui-même et de son homologue du Congo-Brazzaville Denis Sassou Ngouesso, ainsi que de nombreux dignitaires nationaux et étrangers, le Cardinal Fridolin Ambongo n’a apparemment pas voulu garder sa langue dans sa bouche.

« …la meilleure façon d’honorer la mémoire de ce personnage qu’est Laurent Monsengwo, c’est de s’engager résolument pour que les richesses immenses dont Dieu a doté ce pays, servent réellement au bien de nos populations, et non à un petit groupe de privilégiés », a-t-il énoncé sous les acclamations de l’assistance.

On ne peut rendre hommage à la mémoire du Cardinal, « si on laisse la population croupir dans la misère, alors que les gouvernants vivent dans l’opulence et l’impunité », a-t-il souligné.

Honorer la mémoire de l’illustre défunt, a-t-il renchéri, « c’est aussi devenir des artisans de la paix, de la justice, de l’instauration de l’Etat de droit pour le vivre ensemble dans la paix et la réconciliation nationale ». Lire aussi: Félix Tshisekedi rendrea hommage au cardinal Monsengwo ce mardi au Palais du peuple

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.