Colonel Omeonga Administrateur de Beni

L’administrateur militaire du territoire de Beni, le colonel Ehuta Omeonga Charles promet les feux de l’enfer aux groupes armés actifs dans sa juridiction. En effet, poursuivant son périple dans sa juridiction, il a communié jeudi 8 juillet avec la population de la commune rurale de Kyondo, où il a prêché la collaboration civil-militaire pour la pacification de la province du Nord-Kivu et plus particulièrement du territoire de Beni pendant cette période d’état de siège.

Par ailleurs, le colonel Ehuta Omeonga Charles envisage une frappe impitoyable contre l’ennemi et ses alliés, sans exclure les miliciens Mai-mai hostiles à la reddition volontaire. Il met en garde tout militaire incontrôlé qui se livrera à la tracasserie aux différentes barrières sur les axes routiers en territoire de Beni.

Les mesures barrières contre le covid-19 restent d’application

L’observation stricte des mesures barrières pour lutter contre la pandémie de Covid-19 était également l’un des points touchés par l’administrateur du territoire, en vue de prévenir les risques de la 3è vague de cette dangereuse maladie qui décime de nombreuses familles à travers le monde.

Lors de ces échanges, l’administrateur du territoire a exhorté la population locale à continuer de soutenir leur bourgmestre et ses services spécialisés afin de pérenniser la tranquillité dans cette zone.

Rappelons que cette autorité territoriale est arrivée dans la commune rurale de Kyondo, après l’étape de Mangina, Cantine, Mabalako, et Maboya, dans le territoire de Beni. A son passage les populations locales ne lui demandaient que le retour de la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire de Beni longtemps secoué par l’activisme des groupes armés.

Lire :  Beni :une position FARDC attaquée par des Mai-Mai à Bashu

Venatche Ndaliko/Beni