Ituri : 3 officiers aux arrêts pour avoir falsifié le nombre des militaires au front

3 officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), sont aux arrêts depuis mardi 22 Juin 2021, à Bunia en Ituri.

C’est l’auditeur supérieur près la cour militaire de l’Ituri qui a procédé à leurs arrestations. Il s’agit notamment d’un lieutenant-Colonel assumant la fonction de directeur adjoint chargé de l’administration de la 32e région militaire basée à Bunia, et deux majors ayant des charges administratives.

La justice reproche à ces derniers l’augmentation du nombre des militaires déployés sur le front pour combattre les rebelles. D’après certains observateurs, ils ont ainsi falsifié les données pour empocher les soldes et primes des faux effectifs contre la volonté de l’esprit de la sincérité et de l’honnêteté qui devrait les caractériser.

Ce réseau mafieux a été démantelé après la dénonciation du chef de l’Etat, lors de son passage à Bunia. Cette nouvelle est saluée par les forces vives de Bunia qui exigent l’intensification des enquêtes enfin que d’autres brebis galeuses de l’armée soient aussi démantelée et arrêtées.

Il faut signaler que depuis plus de 3 ans les Forces armées de la République sont engagées dans les opérations militaires pour éradiquer les rébellions qui sèment terreurs et désolations dont les plus en errances, les ADF et les CODECO, auteurs de plusieurs violations des droits de l’homme.

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.