RDC : à Lubumbashi Tshisekedi prévient les voleurs et précise que l’heure pour servir le peuple a sonné

Le président de la République et Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est arrivé mercredi 12 mai 2021, dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga après une tournée de 4 jours dans des pays africains en sa qualité de président de l’Union Africaine.

Dès son arrivée, le chef de l’État a tenu un meeting à la place de la poste devant une foule compacte.

Le président de la République est revenu en effet, sur sa gestion avec le Front Commun pour le Congo (FCC) qui selon, le bloquait et l’empêchait de travailler pour l’intérêt du peuple congolais. Pour lui, l’heure a sonné pour servir le peuple, avec sa nouvelle vision inscrite sous l’Union Sacrée de la Nation.

« Je vous demande d’être des gardiens de cette union, vous devrez être vigilants, suivez chaque personne selon sa gestion, si vous voyez que telle part on a déraillé, il faut dénoncer. Nous sommes là pour vous, maintenant jugeons-nous à travers des œuvres que nous posons », a dit Félix Tshisekedi, qui précise par ailleurs que le temps a sonné pour servir le peuple.

Il a aussi annoncé à travers ce meeting, son vœu d’étendre la gratuite de l’enseignement jusqu’à l’université.

Signalons qu’après Lubumbashi, le chef de l’État est attendu ce Jeudi à Kolwezi, chef-lieu de la province de Lualaba. Cette visite intervient après le retour de Joseph Kabila à Kinshasa, qui avait séjourné dans cette partie du pays pendant plus de deux mois. Lire aussi: Félix Tshisekedi candidat à sa propre succession en 2023

Lire :  Gouvernement: « des morts » et « des blessés » en perspective à l'Union sacrée

Azarias Mokonzi

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.