Nord-Kivu : une délégation de députés nationaux dépêchée pour s’imprégner de la situation

Une délégation composée de 6 députés élus des villes de Beni et de Butembo et du territoire de Beni est arrivée ce mardi 20 avril 2021 à Beni. Cette délégation est dépêchée dans cette région par le président de l’Assemblée nationale pour s’imprégner de la situation sécuritaire précaire dans la région.

D’après l’élu du territoire de Beni, Baitsura Musogha Sharack, cette visite entre aussi dans le cadre de se solidariser avec la population meurtrie de la zone. Il précise cependant que durant leur séjour, ils auront une série de réunions et de rencontres pour échanger avec la population et rapporter son inquiétude aux autorités.

L’ Assemblée nationale s’implique

Une délégation composée de 6 députés élus des villes de Beni et de Butembo et du territoire de Beni est arrivée ce mardi 20 avril 2021 à Beni. Cette délégation est dépêchée dans cette région par le président de l’Assemblée nationale pour s’imprégner de la situation sécuritaire précaire dans la région.

D’après l’élu du territoire de Beni, Baitsura Musogha Sharack, cette visite entre aussi dans le cadre de se solidariser avec la population meurtrie de la zone. Il précise cependant que durant leur séjour, ils auront une série de réunions et de rencontres pour échanger avec la population et rapporter son inquiétude aux autorités.

Baitsura Musogha Sharack, élu de Beni

« Nous sommes une délégation de députés venus de Beni, de la ville de Beni et de la ville de Butembo, justement au regard des évènements malheureux qui se sont produits. Nous sommes donc une délégation qui est dépêchée en pleine session par le président de l’Assemblée nationale dans l’objectif d’abord de réitérer notre compassion mais aussi notre solidarité vis-à-vis de cette situation que traverse notre population qui est victime des massacres, des pillages, des tueries de toute sorte, de kidnapping et d’autres actes de vandalisme au niveau de la région.

Acte de solidarité

La 3ième chose c’est de vous dire que cette présence est une expression de solidarité, cette situation inquiète non seulement les autorités au sommet de l’État en l’occurrence le chef de l’État. Je voulais vous dire que nous allons organiser des rencontres et des réunions avec différentes couches de la population où nous allons échanger sans complaisance, toutes les questions seront posées, nous allons écouter la population même les manifestants », a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que cette délégation arrive en ville de Beni pendant une période où des manifestations s’accentuent pour exiger le départ de la Monusco, et depuis lors les activités restent paralysées. Lire aussi: Beni manifestation anti-Monusco: 6 militants de la Lucha interpellés, deux autres blessés

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.