Bintou Keita et Joseph Kabila

En visite mardi 13 avril à Lubumbashi, Bintou Keita la cheffe de la MONUSCO a rencontré les autorités provinciales du Haut Katanga, des membres de la société civile ainsi que des personnalités politiques comme l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila et l’ancien gouverneur Moïse Katumbi, dans le cadre de sa mission de bons offices auprès des acteurs de la vie nationale congolaise.

Avec Joseph Kabila, la Représentante du SG de l’ONU a parlé politique, faisant l’historique de la Monuc à la Monusco, ainsi que des questions sécuritaires du pays, durant deux heures, à Kashamata.

La Cheffe de la Monusco a échangé aussi avec les membres de la société civile sur les questions liées à la sécurité, la santé et l’éducation.

Sécurité, social et santé au cœur des entretiens

Sur le plan sécuritaire, les membres de la société civile ont épinglé les incursions récurrentes des miliciens Bakata Katanga et les morts qui s’en suivent. Ils ont émis le vœu de voir la situation de Bakata Katanga être bien analysée par les autorités. Ils ont également relevé la recrudescence du banditisme dans les grandes villes de la province, phénomène accompagné des cas de viols perpétrés souvent par des hommes armés.

Parmi les pistes de solutions qu’ils ont proposées, il y a le vœu de voir le nombre des femmes augmenter dans les rangs des officiers de l’armée et de la police.

Sur le plan de la santé, la société civile a plaidé pour que les humanitaires associent les membres des mouvements associatifs dans la sensibilisation de la population pour la réussite de certaines opérations dont la vaccination.

Concernant les messages de haine qui sont distillés dans les médias sociaux qui pourraient déboucher sur des conflits intercommunautaires, la société civile a plaidé pour que la sensibilisation soit intensifiée au sein de la population.

La représentante spéciale du secrétaire générale des nations unies en RDC a assuré à ses interlocuteurs qu’elle allait s’impliquer pour apporter des solutions aux doléances qui lui ont été soumises.

Leave a Reply

Your email address will not be published.