Tanganyika : le gouvernement de Zoé Kabila décide d’expulser les étrangers en situation irrégulière

Le gouvernement provincial du Tanganyika a instruit les services spécialisés de l’Etat d’identifier tous les étrangers en situation irrégulière dans la ville de Kalemie, en vue de leur expulsion. Cette décision a été prise samedi 12 mars, par le Conseil des ministres présidé par le gouverneur Zoé Kabila.

« Le conseil des ministres demande à la Direction générale des Migrations d’expulser immédiatement ceux ayant des visas touristiques en pratiquant le petit commerce, et ceux en situation irrégulière », a rapporté le ministre provincial de la Communication et médias, et porte-parole du gouvernement, Dieudonné Kamona.

Selon le compte-rendu du Conseil des ministres, cette mesure a été prise après que le gouvernement provincial a constaté une présence massive des étrangers en situation irrégulière dans la ville de Kalemie. Ces personnes exercent le petit commerce, au mépris de la loi.

« Il y a la présence massive des étrangers des pays voisins qui circulent dans la ville et qui passent nuit presque 5, 10 personnes dans une même maison, et pratiquent le petit commerce parfois en situation irrégulière », a décrié le ministre Kamona.

Il a indiqué que le ministre de l’Intérieur et son collègue en charge du Commerce ont été instruits, chacun en ce qui le concerne, d’identifier tous les étrangers en situation irrégulière.

« Les petits commerces sont réservés aux nationaux et non aux étrangers, conformément à l’ordonnance-loi numéro 90/046 du 08 aout 1990 », a rappelé Dieudonné Kamona.

Parmi les autres points examinés par le conseil des ministres, figurent entre autres le projet de création du Comité provincial de paix et de développement du Tanganyika (CPPD), le projet participatif de réhabilitation des symboles de l’Etat à travers les ETD, le dossier de demande d’autorisation pour la capture des crocodiles, et le rapport sur l’inondation dans le territoire de Moba. Lire aussi: Les problèmes du Tanganyika examinés le 1er ministre Ilunkamba et les députés de la province

Lire :  Assemblée nationale: Matadi Wamba conteste Christophe Mboso comme doyen d'âge

Radio Okapi.net/infocongo.net

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.