Lualaba: le député provincial Dede Ilunga wa Lenge condamné à un an de prison

La Cour d’Appel de Kolwezi dans la province du Lualaba, a condamné vendredi en procédure de flagrance, le député provincial Dede Lenge à un an de servitude pénale et au paiement d’une amende de 2 millions de FC.

Dede Ilunga wa Lenge était poursuivi pour incitation à la haine tribale, pour avoir interdit, à travers des posts sur les réseaux sociaux, aux ressortissants de la communauté Ndambu d’assister aux obsèques du député provincial Michel Ilunga Kuvas, décédé le 22 février dernier.

Pour rappel, Ilunga wa Lenge, a été interpellé jeudi dans sa ferme par une escouade de policiers et conduit directement auprès du Procureur près le Parquet de la Cour d’Appel de Kolwezi, qui l’a directement mis en détention.

Les premiers témoignages indiquaient que cet élu du Territoire de Lubudi, est poursuivi pour incitation à la haine tribale, pour avoir interdit, via les réseaux sociaux, à tous les élus et ressortissants de la communauté Ndambu, d’assister aux obsèques de feu le député provincial Michel Ilunga Kuvas, décédé le 22 février dernier, et qui serait l’autorité morale de son parti politique.

Dede Lenge, aurait proféré, toujours à travers les réseaux sociaux, des menaces à peine voilées, contre ses collègues députés Kaseya Tshingombe et Roy Kahumba. Lire auss: Lualaba: le député provincial Ilunga wa Lenge arrêté dans sa ferme

Lire :  La situation sécuritaire au centre des préoccupations à la Primature

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.