Sahle-Work Zewde, présidente d’Ethiopie, ce mardi à Kinshasa

Sahle-Work Zewde, présidente de la République démocratique fédérale d’Ethiopie, arrive ce mardi 26 janvier 2021 à Kinshasa. Elle sera accueillie ce matin à l’aéroport international de Ndjili par la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza.

Sahle-Work Zewde, unique femme présidente en fonction en Afrique, est porteuse d’un message de son gouvernement à son homologue congolais Félix Antoine Tshisekedi.

Sahle-Work Zewde, présidente d’Ethiopie

Née le 21 février 1950 à Addis-Abeba, Sahle-Work Zewde s’est révélée comme une diplomate chevronnée. Femme d’État, présidente de la République depuis le 25 octobre 2018,  elle est la première femme à exercer cette fonction en Éthiopie.

Éducation

Née le 21 février 1950 à Addis-Abeba, Sahle-Work Zewde est l’aînée de quatre filles. Elle a étudie au lycée franco-éthiopien Guébré-Mariam, avant de gagner la France à dix-sept ans, pour des études en sciences naturelles à l’université de Montpellier, où elle a décroché un diplôme. En plus de sa langue maternelle, l’amharique, elle parle couramment l’anglais et le français. Elle est mère de deux garçons.

Carrière diplomatique 

Sa carrière commence au Sénégal, où elle est ambassadrice de 1989 à 1993, également accréditée auprès du Mali, du Cap-Vert, de la Guinée-Bissau, de la Gambie et de la Guinée. De 1993 à 2002, elle est ambassadrice à Djibouti, et représente l’Éthiopie à l’autorité intergouvernementale pour le développement.

Elle reytrouvera la en France de 2002 à 2006, cette fois comme ambassadrice, également accréditée auprès de la Tunisie et du Maroc et représentante permanente auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Lire :  Tous les Gouverneurs de provinces convoqués aux consultations

De juin 2009 à mars 2011, elle est représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies et chef du bureau intégré des Nations unies en République centrafricaine, avant d’être nommée directrice générale de l’Office des Nations unies à Nairobi le 11 mars 2011.

Poursuivant sa prestigieuse carrière, Sahle-Work Zewde est ensuite représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies auprès de l’Union africaine à partir du 28 juin 2018. Elle succède ainsi à Haile Menkerios.

Elle est élue présidente de la République à l’unanimité des voix lors de l’élection présidentielle du 25 octobre 2018, à la suite de la démission de Mulatu Teshome. C’est la première femme élue à ce poste, et, au moment de son élection, la seule femme chef d’État sur le continent africain.

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.