USA-Afrique: La RDC réintègre l’African Growth and Opportunity Act (AGOA)

La Rd Congo vient de réintégrer l’African Growth and Opportunity Act (AGOA) ou Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique, grâce à l’une des dernières décisions prises par le président américain sortant, Donald J. Trump le 22 décembre 2020, concrétisant ainsi le point 4 du partenariat privilégié pour la paix et prospérité (PP4PP) entre la Rd Congo et les Etats-Unis d’Amérique.

« Moi, Donald J. Trump, président des États-Unis d’Amérique, agissant sous l’autorité qui m’est conférée par la Constitution et les lois des États-Unis d’Amérique, y compris l’article 506A (a) (1) et l’article 604 de la loi sur le commerce; les articles 111 (a) et 112 (c) de l’AGOA; l’article 6002 de la loi de 2006 sur l’incitation à l’investissement en Afrique; l’article 4 (b) de la loi USIFTA; et l’article 103 (a) de la Loi sur les priorités commerciales, proclament que: (1) la RDC est désignée comme pays bénéficiaire d’Afrique subsaharienne aux fins de l’article 506A de la loi sur le commerce », a décidé le président américain.

Il s’agit là de la concrétisation de l’un des engagements du Partenariat stratégique privilégié entre les deux Etats, qui permettra aux producteurs locaux congolais d’exporter directement vers les USA plus de six mille produits différents sans tarifs douaniers comme par le passé.

L’intensification de ces échanges commerciaux devrait avoir un effet d’entrainement sur l’accroissement significatif du PIB congolais.

Pour rappel, en juillet dernier, le président congolais Félix Tshisekedi avait instruit le gouvernement de préparer un « rapport circonstancié » à envoyer aux Etats-Unis d’Amérique pour le retour de la RDC dans l’AGOA.

Lire :  En réaction à la proposition de loi Tshiani, Ensemble de Katumbi menace de rompre avec l’USN

Leave a Reply

Your email address will not be published.