Le TP Mazembe s’investit dans le football féminin

Répondant à l’appel de la FiFA et de la FECOFA, le Tout puissant Mazembe a créé son club féminin, qui évoluera au sein du championnat de la commission provinciale de football féminin (CPFF) du Haut-Katanga et sera basé à Lubumbashi.

Sans perdre du temps, le Club Noir et Blanc a commencé le processus de détection des joueuses, lundi 28 septembre à Kinshasa, au terrain turc de l’Athénée de la Gombe.

Cette sélection est placée sous la supervision de Maguy Safi, ancienne entraineuse de DCMP-Bikira (club féminin de Lubumbashi), épaulée par l’international Robert Kidiaba, entraineur des gardiens des Corbeaux. Quant à Jeff Kapondo, ancien président de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), il en sera aux commandes.

Pour lui, l’objectif de ce premier comité de Mazembe, version féminine, reste de bâtir une équipe costaude, qui va refléter l’image du Tout-Puissant Mazembe (Football masculin).

Le TP Mazembe répond ainsi aux exigences de la FIFA et de la CAF, qui avaient instruit la FECOFA d’étudier toutes les questions susceptibles de concourir au développement du football féminin, entre autres la création des équipes féminines.

A cet effet, la FECOFA dans une correspondance adressée en août dernier aux présidents de la LINAFOOT et aux ligues provinciales de football, avait demandé d’instruire, dans un meilleur délai, tous les clubs de football de leurs juridictions respectives de créer, à court ou à long terme, des équipes de football féminin en leur sein.

As Vclub, DCMP, Saint Eloi Lupopo, Sanga Balende et autres devront également emboiter le pas à Mazembe dans les jours à venir.

Lire :  Arrêt de la Linafoot : JS Bazano qualifie cette décision d'injuste et déséquilibrée

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.