Au Sud-Kivu, le trafic a repris sur le tronçon Bukavu-Uvira

Le trafic routier sur la nationale numéro 5, axe Bukavu-Uvira, d’intérêt national, a repris lundi 29 septembre. Interrompu depuis le samedi dernier à cause de l’effondrement du pont Shengezimu, situé à une vingtaine de kilomètres, au Sud de Bukavu dans les escarpements de Ngomo, le trafic avait été perturbé et près de 200 véhicules et camions s’étaient retrouvés bloqués sur ce tronçon. 

Selon des sources locales, avant la fermeture des frontières dues à la Covid-19, les usagers congolais pouvaient transiter par le Rwanda pour se rendre à Uvira. Mais comme les frontières ne sont pas encore ouvertes, la route nationale numéro 5 reste la seule voie de circulation entre Bukavu et Uvira, malgré le mauvais état du tronçon. 

Les autorités provinciales rassurent que des travaux de réhabilitation définitifs sont prévus. Le ministre provincial des travaux publics du Sud-Kivu, Emmanuel Ngezi promet que ces travaux démarrent d’ici une semaine : 

« Le trafic a repris. D’ici une semaine au plus tard on va procéder aux à la réhabilitation effective de ce pont. Nous avons seulement dépanné parce qu’il y avait plus de 200 véhicules qui étaient bloqués. Alors nous avons fait d’abord en sorte que les camions passent mais nous comptons faire des travaux proprement dits, des travaux de réhabilitation définitifs de cette route d’ici là. »  

Pendant ce temps, la circulation est interrompue entre la route nationale numéro 2 entre Bukavu et Goma. Un autre pont s’est écroulé après les fortes pluies du Week-end dernier qui avait endommagé la route nationale numéro 5. 

Lire :  Des femmes journalistes formées à la gestion éditoriale et au journalisme en ligne par Acofepe

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.