Nord-Kivu : Les opérations délivrance de Mayangose, un succès sur les ADF

Le gouvernement par l’entremise du ministre de la Défense et Ancien Combattant, Aimé Nkoy Mukena, a affirmé lors du 49ième conseil hebdomadaire des ministres présidé par le chef de l’État que la pression exercée par l’armée sur les rebelles ougandais ADF a fait baisser le taux de criminalité et l’insécurité dans la région de Beni (Nord-Kivu).

Le ministre a noté notamment avec satisfaction, le succès sur les ADF dans les opérations baptisées délivrance de Mayangose.

A l’en croire, au cours de ces opérations, les FARDC sont parvenues à libérer plusieurs villages jadis sous l’emprise de l’ennemi et récupérer plusieurs positions et bastions de ces assaillants, comme qui dirait « les FARDC ont réduit la nuisance de menace des FARDC ».

Selon Ngoy Mukena, la situation y demeure calme hormis quelques cas de dérapage déjà aussi maîtrisés par la force loyaliste.

Même la route Mbau-Kamango, autrefois théâtre des embuscades et attaques de ces sadiques ADF est aussi sous contrôle de l’armée.

Le ministre Mukena ne s’est pas seulement limité dans la région de Beni, où selon lui les FARDC vont de gloire en gloire sur les ADF, il s’est aussi appesanti sur la reddition des miliciens Mai-mai, devenue une réalité. D’ailleurs, il a révélé que 14 miliciens du groupe NDC-Rénové aille Bwira se sont aussi rendus après plusieurs jours dans la brousse. Ils ont rejoint la première vague déjà cantonnée.

En plus de dire que les FARDC gagnent la bataille sur les groupes armés, notre source précise que la situation est au calme, en faisant allusion au rapport du chef d’état-major général de l’armée de passage dans la région.

Lire :  L'armée arrête deux leaders ADF à kasindi et Bunia

Azarias Mokonzi