5 morts et plusieurs vaches emportées lors des affrontements entre les FARDC et la milice CODECO à Irumu

Cinq personnes sont mortes et deux autres blessées lors des combats qui opposé mardi 15 septembre des soldats des FARDC aux miliciens de la CODECO à Kikoga, localité située à 8 kilomètres du centre commercial de Kasenyi, au sud d’Irumu.

Selon le chef de secteur de Bahema Sud, les militaires des FARDC ont réussi à récupérer 58 vaches sur 233 qui ont été emportées par ces miliciens à Ezekere. Ce chef coutumier plaide pour que plus de 500 vaches pillées en l’espace de deux semaines par ces hors la loi soient retournées à leurs propriétaires. 

Selon le chef du secteur de Bahema-Sud, Kataloho Takumara, ces affrontements ont duré près de trois heures, soit de 08 h 30 jusqu’à 11 heures 30 locales. Un groupe d’assaillants, munis d’armes à feu, a attaqué une position des FARDC du régiment 3308. 

L’armée a répliqué en ouvrant le feu sur ces assaillants dont cinq ont été neutralisés, confirme le porte-parole des FARDC en Ituri, lieutenant Jules Ngongo.  Un soldat des FARDC a perdu la vie et un autre a été blessé par balle. Une arme du type AK47 a été également récupérée par les forces loyalistes, selon lui. 

Kataloho Takumara salue l’effort des FARDC qui ont réussi à récupérer 58 vaches, qui venaient d’être emportées par ces inciviques. Il indique que plusieurs autres vaches précédemment pillées par ces mêmes assaillants sont toujours entre leurs mains à Ezekere, où ils sont regroupés. 

Pour l’heure, le calme est revenu dans la zone, mais la population locale vit toujours dans la psychose. 

L’autorité coutumière indique que cette situation affecte l’économie de la région, car la plupart d’opérateurs économiques sont contraints de déplacer leur cheptel vers d’autres provinces ou en Ouganda, à cause de l’insécurité.   

Lire :  Ituri: une attaque des Maï-Maï facilite l'évasion de 15 détenus à Biakato

Infocongo.net/radio Okapi.net

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.