Lancement de la 2e phase de numérisation de la perception de la redevance du Fonds de promotion touristique dans le secteur d’HORECA

Le Ministre du Tourisme, Bunkulu Zola Yves, a lancé le projet de numérisation de la perception de la redevance du fonds de promotion du tourisme, jeudi 10 septembre, pour permettre au secteur touristique de participer à l’économie nationale et le rendre plus compétitif en réduisant la fraude dans le domaine de l’hôtellerie, de la restauration et cafeteria (HORECA).

Okapi de la Réserve d’Epulu, RDC

Dans son mot de circonstance, Bunkulu Zola Yves, a expliqué que « la première phase de la numérisation de la perception de la redevance a offert des résultats remarquables et encourageants. Il est donc important de poursuivre dans cette lancée, afin de mobiliser des moyens suffisants pour l’avènement d’une véritable industrie touristique de la RDC.

 La numérisation dans la gestion de la perception de la redevance permettra un suivi drastique des revenus et d’assurer leur traçabilité, ce qui est un facteur de maximisation des recettes.

La crise sanitaire due à la COVID-19 a frappé non seulement l’économie mondiale, mais aussi le secteur du tourisme. Cette situation exige des Etats du monde entier des mesures d’adaptations rapides en vue de sauver l’économie touristique et de relever ainsi le défi de la reprise des activités dans ce secteur, sachant que le tourisme est un vecteur de croissance et un pourvoyeur d’emplois, surtout pour les jeunes », a martelé le Dr Bunkulu.

Le Ministère du Tourisme s’est ainsi employé à mettre en œuvre un Plan d’Urgence de Relance du Tourisme post COVID-19 et dans lequel, la mumérisation est reprise comme axe stratégique. « De cette manière, le Ministère que j’ai le privilège de diriger entend rencontrer la vision du Chef de l’Etat, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo sur la numérisation des services publics, et mettre en œuvre le programme de son Excellence Mr le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui a placé le tourisme comme facteur de croissance et de diversification de notre économie », a déclaré le ministre du Tourisme, Dr Bunkulu zola yves.

Lire :  Sylvestre Ilunga Ilunkamba a déposé le projet de budget 2020 au bureau de l’Assemblée nationale
Goma Serena Hôtel, un fleuron de l’hôtelerie en RDC

Un appel a été par ailleurs lancé aux opérateurs du secteur d’HoReCa, dans le but de s’impliquer davantage afin d’assurer le succès de cette seconde phase. « A ce sujet, j’en appelle aux opérateurs du secteur concerné par cette deuxième phase, notamment les Hôtels, les Restaurants et Cafés, à intégrer cette plateforme numérique afin de faciliter la perception de la redevance due au Fonds de Promotion du Tourisme. Car, comme précisé précédemment, ces recettes sont déterminantes pour le tourisme congolais », a dit le ministre dans son allocution aux différents opérateurs.

Il a par ailleurs réitéré sa détermination à accompagner le Chef de l’Etat ainsi que le Premier ministre, Chef du Gouvernement à faire de la République Démocratique du Congo, l’un des géants du tourisme en Afrique.

Gorille à dos argenté du Parc des Virunga, RDC

 Le ministre du Tourisme, Yves Bunkulu a par conséquent, appelé l’organisme en charge du tourisme, en l’occurrence l’Office National du Tourisme (ONT), à recourir à la numérisation de sa gestion pour moderniser ses opérations de perception des recettes auprès des opérateurs touristiques.

 A bien des égards, cette nouvelle étape du projet de numérisation entrainera un accroissement sensible de l’enveloppe destinée à la promotion, aux projets et aux activités touristiques, initiés tant par les entités publiques que par les structures privées.

Yves van der boongo

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.