Miliciens ADF arrêtés

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC, ont récupérée 4 ex-otages ADF mardi 08 septembre dernier à Matiba, dans le secteur de Beni-Mbau, à l’est de la commune rurale d’Oicha (Nord-Kivu).

L’information nous a été livré ce mercredi par Kulyani Norbert, chef du quartier Masosi, qui indique que ces personnes avaient été prises en otages lors d’une attaque des rebelles ADF en août dernier.

Il remercie les FARDC qui ont facilité cette libération lorsqu’ils étaient dans une patrouille dans cette partie.

Kulyani Robert a saisi aussi de cette occasion pour appeler les cultivateurs à éviter de fréquenter cette zone de Matiba, car il y a des opérations militaires qui s’effectuent là-bas par les forces régulières qui cherchent à faire retourner la paix dans cette partie du territoire de Beni.

Il convient de signaler que lors de cette attaque au moins 13 civils avaient perdu la vie sans compter des cas isolés.

Signalons qu’en Ituri cependant,des rebelles ADF ont attaqué ce mercredi 09 septembre la chefferie de Banyali-Tshabi située dans le territoire d’Irumu, en Ituri.

Selon le Coordonnateur de la Convention pour le Respect des droits Humains (CRDH) au cours de cette attaque, une personne a été décapitée à la machette par ces rebelles.

Mumbere Munyanderu Christophe, ajoute que ces assaillants ont également pris en otage le chef du village Mundugulu et sa famille.

Cette situation fait paniquer les habitants de cette agglomération, qui indiquent que cette forme d’insécurité prend une autre dimension. Ces habitants vident leur logis pour se déplacer vers des régions supposées sécurisées.

Lire :  Ituri : 6 bandits présentés à la presse par la PNC à Bunia

Jusqu’à présent les nouvelles du chef et sa famille demeurent hypothétiques.

Il faut rappeler que cette attaque intervient au lendemain d’une autre ayant fait 3 morts dans cette même partie du territoire de l’Ituri.

Azarias Mokonzi/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.