Fissure au sein du FCC, reniements en perspective

Après le départ de Tshibangu Kalala du Front commun pour le Congo (FCC), une nouvelle carte se dessine au niveau politique et crée déjà une fissure avec le camp Néhémie Mwilanya.

Un nombre important de partis politiques membres du FCC se rencontre en dehors du cadre officiel de la plateforme. Des reniements sont en perspective et le navire pourrait tanguer fort !

Ces derniers prennent le temps pour harmoniser le plan de leur coup qu’ils veulent assommer au groupe que coordonne Mwilanya.

On a cité de noms que nous taisons jusque-là. Ces derniers se rencontrent à Kasa-vubu à partir de minuit avec objectif de quitter le FCC pour s’allier à l’UDPS, afin de soutenir le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Selon notre source proche du groupe en voie de se libérer de l’ancien président de la République, leur objectif est de chercher à créer une nouvelle majorité au Parlement et à donner l’occasion au Chef de l’État de procéder à la désignation d’un informateur avant la nomination d’un nouveau Premier Ministre, dont un remaniement se profile à l’horizon. 

Le démissionnaire, Tshibangu Kalala serait le cerveau moteur de l’organisation qui tient à vider le FCC de ses substances nécessaires.

Gel Boumbe

Lire :  Joseph Kabila : bientôt le come-back politique ?