Tunda ya Kasende provoque un gros incident au conseil des ministres qui s’est terminé en queue de poisson

Des sources proches du gouvernement renseignent que la 37ème réunion du conseil des ministres de ce vendredi 26 juin 2020 présidée par le chef de l’État Félix Tshisekedi s’est terminée en queue de poisson.

La pomme de discorde, ce sont les trois propositions de loi sur la réforme de la justice initiées par les députés nationaux Aubin Minaku et Gary Sakata, qui ont déjà causé des troubles à travers le pays et la destruction méchante des biens des citoyens.

En effet, selon notre source, le conseil des ministres a découvert que le Vice-premier ministre en charge de la Justice et Garde des Sceaux Célestin Tunda Ya Kasende, avait déjà transmis l’avis du gouvernement sur lesdites propositions à l’Assemblée nationale, depuis le 18 juin dernier.

« Sauf que c’était à l’insu du gouvernement », renchérit-elle. Cette situation a rendu fou furieux le président Félix Tshisekedi.

« Le chef de l’État a eu des mots durs contre le ministre Tunda. Acculé, il a balbutié ne sachant plus comment se défendre », martèle notre source.

Notre source affirme que juste après, le chef de l’État s’est levé, mettant fin au conseil des ministres.

Dès lors, on se demande pour quelle raison a-t-il transmis en catimini l’avis du gouvernement ? Quelle sera la réaction du Premier ministre face à cette faute manifeste du ministre FCC ?

On se souviendra que ces trois propositions de lois initiées par les députés du FCC Aubin Minaku et Gary Sakata sont à la base des mouvements de protestation observés mercredi dernier dans certaines villes du pays.

Lire :  Renouvellement du Conseil d’administration de la Bcc : Déogratias Mutombo tombe !

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.